Des chômeurs victimes de fausses offres d’emploi

23 septembre 2019 A la une


La Police de Limoges lance un appel à la vigilance suite à la multiplication des plaintes déposées, ces derniers jours, par des chômeurs, victimes de fausses offres d’emploi. Le mode opératoire fonctionne à merveille ! Les escrocs réussissent à se faire envoyer de l’argent. L’objectif d’une arnaque à l’emploi étant d’obtenir des informations personnelles ou d’escroquer de l’argent.

Attention aux fausses offres d’emploi ! Le mode opératoire est toujours le même : la personne à la recherche d’un emploi s’inscrit sur le site de Pôle Emploi. Elle répond à une offre attrayante ou est directement contactée par mail par un pseudo employeur. Ce dernier lui propose un emploi ne nécessitant que très peu, voire aucune expérience, et lui promet en échange un salaire élevé et de multiples avantages. Afin de régler les premiers frais liés au poste ou en vue de procéder à l’achat ou à la location de matériel, l’employeur envoie à la personne recrutée un chèque d’un montant souvent supérieur au salaire annoncé (parfois plusieurs milliers d’euros). La victime dépose le chèque sur son compte bancaire.

Une fois le chèque encaissé, l’employeur prétexte alors une erreur et demande le remboursement immédiat du trop-perçu, voire de l’intégralité de la somme versée. Il sollicite ce remboursement au moyen de mandat cash ou de coupons prépayés PCS. Une fois l’argent renvoyé à l’employeur, la victime, dont le compte a été débité, reçois un avis de rejet du chèque au motif qu’il est sans provision ou volé. Au final, la victime ne recevra jamais son argent et n’obtiendra jamais d’emploi …

Des conseils simples à destination des demandeurs d’emplois :
  • Se méfier des annonces promettant un salaire très élevé pour un poste sans diplôme ou sans expérience
  • Se méfier des annonces d’emploi à domicile : même avec le développement du télétravail ou des activités à domicile, trouver un travail rentable réalisable à son domicile reste très difficile
  • Se méfier des offres d’emploi adressées à une heure tardive ou dans la nuit, ainsi que des offres qui comportent des fautes d’orthographe ou de français
  • Vérifier les informations de l’expéditeur : vérifiez l’adresse mail de contact, s’assurer que l’entreprise citée dans le mail existe bien
  • Ne jamais communiquer d’informations personnelles telles que les numéros de Sécurité Sociale, de permis de conduire, de Carte Nationale d’Identité ou les identifiants bancaires
  • Ne jamais accepter d’argent de la part d’une entreprise avant même la signature d’un contrat de travail. de plus, aucune somme d’argent ne doit être versée ou reçue sans justificatif
  • Ne négligez aucun détail de l’annonce ou de la proposition faite. L’objectif d’une arnaque à l’emploi étant d’obtenir des informations personnelles ou d’escroquer de l’argent.

Si le demandeur d’emploi repère une offre d’emploi susceptible d’être frauduleuse, il peut la signaler à son conseiller Pôle Emploi qui pourra lui indiquer s’il s’agit d’une arnaque. Il peut aussi faire un signalement sur le portail officiel des signalements aux contenus illicites sur internet : internet-signalement.gouv.fr.


Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée;Les champs obligatoires sont marqués par une étoile