Départ prometteur pour le Limoges Handball

8 octobre 2020 A la une Partenaires Sport


Après sa victoire contre Chambéry lors de la troisième journée, les voyants sont au vert pour le LH, tant sur le plan comptable que sportif. Le club haut-viennois a fait le grand saut en jouant ses premiers matchs en Lidl Starligue, l’élite du handball français.

Deux victoires et une défaite. Voilà le bilan du Limoges Handball après trois journées de championnat. Battus lourdement dès l’ouverture de la saison du côté de Nîmes (23/31), la réaction des joueurs de Tarik Hayatoune a été immédiate contre Créteil à Beaublanc pour la première rencontre à domicile de l’histoire du LH en première division.

Un promu décomplexé

L’objectif pour les limougeauds est clair : prendre le maximum de points à domicile et réaliser des coups à l’extérieur. Outre la déroute dans le sud, le public du Palais des Sports de Beaublanc aura connu ses premiers frissons en Starligue face à Créteil, lors de la seconde journée, dans un match ultra serré du début à la fin. A égalité 28/28 à 24 secondes du terme, c’est Micke Brasseleur, d’un tir soudain à la hanche, qui donnera la victoire aux locaux et qui mettra à terre les cristoliens.

Sur la lancée de cette victoire à l’arrachée, c’est un Limoges plein de confiance qui s’est présenté au Phare il y a quelques jours pour une confrontation face à une équipe reconnue en première division : Chambéry. Et là encore, c’est le mental du LH qui a impressionné les observateurs. Limoges fait la course en tête dès la dixième minute, se donnant même le luxe de prendre 4 longueurs d’avance à la pause. Un matelas qui se stabilisera jusqu’au coup de sifflet final (32/29) et qui démontre toute la maîtrise des coéquipiers du capitaine Dude dans ce début d’exercice.

Des victoires collectives

Un collectif bien construit : c’est ça la force du Limoges Handball depuis le retour sur les terrains. Entre les anciens de Proligue qui se hissent au niveau de jeu de la crème du hand français et les nouveaux qui apportent fraîcheur et/ou expérience, le staff du LH a réussi son mélange.

La preuve avec Dragan Gajic : la star slovène, élu meilleur ailier droit du championnat de France en 2012 et en 2014, est déjà le meilleur buteur du championnat avec 26 buts marqués et un impact énorme sur l’état d’esprit de son équipe. Le feu follet de l’attaque limougeaude est un parfait complément avec la solidité dans les cages de la paire Idrissi/Serdarevic, décisive lors de la rencontre contre Créteil. Ajoutez à cela les bonnes pioches Lumbroso et Lindell (respectivement à 4/5 et 6/9 aux tirs face à Chambéry), la constance de Ternel, la puissance de Brasseleur et Dude et le bon coaching du duo Hayatoune/Roby et vous obtenez déjà 4 points en trois journées. Pas mal pour un promu.


Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée;Les champs obligatoires sont marqués par une étoile