Coronavirus : Mobilisation des Pompiers de l’urgence internationale

31 mars 2020 A la une


Ce week-end (samedi 28 mars 2020), en réponse à la crise sanitaire du Covid-19, et pour la deuxième fois consécutive, les Pompiers de l’urgence internationale ont mené deux actions de front : l’association limougeaude a participé à la distribution de produits de première nécessité et a prêté son drone à la police pour faire appliquer le confinement. 

En réponse à la crise sanitaire du COVID-19, et pour la deuxième fois consécutive, Pompiers de l’urgence internationale a mené deux actions de front : l’association limougeaude a participé (aux côtés du centre communal d’action sociale, de la Croix-Rouge et du Secours Populaire), à la distribution de produits de première nécessité, veillant à ce que de strictes mesures d’hygiène et de protection individuelle soient appliquées pour éviter toute contamination. Par ailleurs, le drone de PUI sera mis à disposition à la police, une fois encore, à des fins de prévention, pour survoler certaines zones et ainsi mieux protéger la population en période de confinement.

« Support logistique pour le centre de desserrement »

Ces actions s’inscrivent dans un dispositif visant à lutter contre le coronavirus et anticiper sa montée en puissance : en étroite collaboration avec la Préfecture de Limoges, PUI a répertorié ses matériels pouvant être mis à disposition des opérations sanitaires. L’ONG assurera également, avec la Croix- Rouge, la Croix Blanche 87 et l’UNASS, un support logistique (matériel et humain) au « centre de desserrement » mis en place ce jour pour accueillir des personnes en précarité ou sans abris, de même, en cas de pic de contamination, au « consultodrome » qui serait activé sur décision du SAMU, de l’ARS et de la Préfecture; de nombreux membres ont déjà répondu présent en renseignant leur disponibilité.

Le président-fondateur de PUI, le lieutenant-colonel Besson, a déclaré : « ici comme ailleurs, Pompiers de l’urgence internationale ne peut pas rester inactif face à une catastrophe, quelle que soit sa nature. Solidarité et mutualisation sont nos mots d’ordre, et nous les appliquons, sans relâche, avec nos partenaires ». D’ailleurs, cette volonté d’entraide dépasse très largement nos frontières puisque Pompiers de l’urgence internationale prodigue, à distance, des conseils et protocoles d’intervention aux pompiers de Djibouti, d’Indonésie et des Philippines (auxquels du matériel a été envoyé en tout urgence). Bien qu’en première ligne face à l’épidémie, ces pays et leurs forces de secours ne disposent, hélas, que de moyens rudimentaires et très insuffisants.

Interview de Philippe Besson :

(Crédit photo : PUI)


Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée;Les champs obligatoires sont marqués par une étoile