Blocage du 17 novembre : Que va t’il se passer à Limoges ?

7 novembre 2018 A la une


Le collectif « Blocage National contre la hausse du carburant 87″prévoit deux manifestations le 17 novembre 2018 à Limoges. Deux points de regroupement sont prévus : au rond point de Grossereix et de la Valoine. Les 2 cortèges partiront ensuite en opération escargot pour se rejoindre à la Zup de l’Aurence.

Au programme de la journée du 17 novembre 2018 : 2 rassemblements, 2 opérations escargots. Un regroupement des 2 cortèges au Carrefour d’Oradour sur Glane (Zup de l’Aurence) et un cortège dans le centre ville de Limoges afin de faire signer une pétition.

« Une ampleur incroyable »

Daphné Cameira est à l’origine de ce mouvement. La jeune fille de 23 ans déclare que c’est la première fois qu’elle manifeste. « Dans un premier temps j’ai partagé le mouvement national. J’ai ensuite décidée de relayer l’info dans le 87 car je suis moi même impactée par la hausse du carburant. En Haute-Vienne il n’y avait pas de structure pour encadrer la journée du 17 novembre donc je me suis lancée. Rapidement cela a pris une ampleur incroyable ».

La maman de Daphné, est une retraitée, qui soutient sa fille car, elle même est directement concernée, dans la vie de tous les jours, par la hausse du carburant. « Les retraités sont beaucoup touchés par ces taxes, c’est la goutte d’eau qui a fait déborder le vase ».

« Ce n’est pas un blocage mais une opération escargot »

Pierre B (bien connu des nuits limougeaude): « Ce n’est pas un blocage mais une opération escargot. Si elle est bien menée elle fera la finalité du blocage. Nous ne voulions pas et nous n’avions pas les moyens techniques de faire un blocage. Nous nous sommes rendus compte, assez rapidement, que sur les réseaux sociaux il y avait des personnes qui menaçaient de forcer les barrages. Nous avons préféré faire un itinéraire, l’objectif est de se montrer autour de la ville de Limoges. Ce sera aussi efficace car le blocage sera permanent partout. Il y a tellement de monde qui a l’air de vouloir se mobiliser pour venir que cette journée devrait être historique »

Interview de Daphné Cameira :

Interview de Pierre B :


, ,

Commentaires

    • Lorina   Le   08/11/2018 at 17:11

      Nous ne pouvons parler que des événements pour lesquels nous avons reçu un communiqué de presse ou une sollicitation par mail à l’attention du rédacteur en chef: denis@flashfm.fr

  1. MAUSSET   Le   08/11/2018 at 13:00

    Quel parcours à partir de la rue Armand Dutreix
    Vers quelle heure pensez vous que le cortège parviendra à la Préfecture
    Merci

  2. Delclos Joëlle   Le   11/11/2018 at 19:15

    Lorena Stéphane Vouzelaud faisait partie de l’interview il est présent sur la photo avec nous

  3. Treilhou   Le   14/11/2018 at 23:35

    Bonsoir Je comprends et je suis comme tous concernée. Mais commerçante a mon compte et sur le boulevard a 500m du carrefour d’Oradour je me demande à quel point cela va m’empêcher de travailler? Je paye l’essence comme tout le monde et si en plus ce jour là je ne gagne pas de quoi la payer, je m’interroge ? Soyons solidaire bien sûr mais ça n’est pas si simple. Merci de m avoir lu et bon courage pour samedi


Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée;Les champs obligatoires sont marqués par une étoile