Attentat : Renforcement de la sécurité en Haute-Vienne

12 décembre 2018 A la une


A la suite de l’attentat commis le mardi 11 décembre 2018 à Strasbourg, a proximité du marché de Noël, la cellule interministérielle de crise présidée par le président de la République a relevé la posture du plan Vigipirate au niveau « Urgence Attentat » sur l’ensemble du territoire français. En Haute-Vienne le préfet a décidé de renforcer sans délais la surveillance.

Ce mercredi 12 décembre 2018, en Haute-Vienne le préfet Seymour MORSY, en concertation avec les services de sécurité, a décidé de renforcer sans délai :

  • les contrôles à l’aéroport de Limoges-Bellegarde et dans les gares.
  • la surveillance des marchés de Noël, des centres commerciaux et des bâtiments publics.

Le préfet demande à l’ensemble des élus du département, aux services de l’Etat ainsi qu’aux responsables des centres commerciaux et aux opérateurs de prendre toutes les mesures utiles pour renforcer la sécurisation des sites sensibles et de grande fréquentation : marché de Noël, centres commerciaux, grands magasins, rues commerçantes, cinémas, salles de spectacles, les sites touristiques ainsi que les lieux de culte, etc …

Le préfet appelle chacun à faire preuve de la plus grande vigilance afin de détecter tout comportement suspect. En étant attentif à son environnement quotidien, chacun peut remarquer et signaler des faits, objets ou comportements pouvant indiquer un possible passage à l’acte.

« Renforcement des mesures de sécurité pour le Marché de Noël »

Ce matin, lors de la conférence de presse, avant le Conseil Municipal de la Ville de Limoges, Emile Roger Lombertie (maire de limoges) s’est voulu rassurant. « Il y aura des mesures renforcées mais elles ne garantissent pas le risque zéro. Cette année le marché de Noël de Limoges est dispersé sur plusieurs sites, il est toujours plus compliqué lorsqu’il s’agit d’une telle configuration. Le terrorisme a pour fonction de terroriser et de nous faire perdre le sens des rapports humains et de nous faire abandonner toutes nos valeurs de liberté, d’égalité et de fraternité. Donc oui il y aura bien des mesures ».


Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée;Les champs obligatoires sont marqués par une étoile