Aménagement Est de Limoges : la mise au point du maire de Panazol

28 mai 2019 A la une


Alors que les défenseurs du projet de déviation de Feytiat et de Panazol veulent garder espoir, dans un communiqué de presse, le maire de Panazol, Jean-Paul Duret, souhaite faire une bonne fois pour toute, quelques mises au point, en déclarant que la Ville de Panazol n’a jamais exigé le retrait de ce projet. Comme elle n’a jamais demandé que ce projet voit le jour.

Dans un communiqué de presse Jean-Paul Duret (maire de Panazol) a déclaré : « Depuis l’annonce le 7 mai 2019, par le Conseil départemental du retrait du projet de déviation par Panazol de Feytiat, des contrevérités sont distillés par voie de presse par certains élus et par les responsables de l’association Parel (association dont l’origine politique est incontestée), qui souhaitaient que cette route voie le jour.

En tant que Maire de Panazol, je souhaite une bonne fois pour toute faire quelques mises au point. La Ville de Panazol n’a jamais exigé le retrait de ce projet. Comme elle ne l’a jamais demandé que ce projet voit le jour. Les trois têtes de listes qui composent le Conseil municipal ont fait tribune commune dans le magazine municipal détaillant un certain nombre d’arguments démontrant l’absurdité de ce projet en janvier 2019.

Le Conseil municipal par délibération en date du 24 avril 2019, a voté par 30 voix contre 3 le refus du tracé imposé. L’argumentaire qui a conduit à ce vote démontre l’inutilité et les dangers de ce projet pour l’environnement, l’agriculture et l’attractivité économique.

Des élus de toutes sensibilités politiques, de gauche, de la République en Marche ou de droite ont ainsi uni leurs voix pour affirmer leur opposition. Des voix extérieures à Panazol venues aussi de toutes les sensibilités politiques ont exprimé publiquement le refus de ce projet. Tout comme 2 800 personnes qui ont signés une pétition, tout comme la centaine d’adhérents actifs de l’association « Pour un avenir serein à l’est de Limoges ».

Je souhaite que ce dossier soit repris en privilégiant les aménagements des échangeurs 36 et 35 de l’A20. Ce qui doit régler en garde partie les problèmes de circulation dans Feytiat et faciliter l’aménagement Est de l’agglomération sans impacter l’environnement et notamment la vallée de l’Auzette.

Réduire cette opinion partagée par une majorité d’élus et de citoyens à un simple jeu politique à 10 mois des élections municipales est une erreur manifeste d’appréciation. Une erreur manifestement nourrie d’arrières pensées. J’invite tous les commentateurs extérieurs à la vie municipale panazolaise à laisser les habitants de notre cité être seuls juges de ce qui les concernent. A être seuls juges de leur présent et de leur avenir ».


Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée;Les champs obligatoires sont marqués par une étoile