Accident à Limoges et interpellation à Bellac

3 janvier 2019 A la une


La bonne collaboration entre la Police Nationale et la Gendarmerie a permis l’interpellation d’un poids lourd à Bellac responsable d’un accident survenu, quelques minutes plus tôt, à Limoges. Le chauffeur espagnol de 44 ans a été ramené à Limoges pour y être placé en garde à vue.

Le délit de fuite n’a finalement pas été retenu. 

Mercredi 2 janvier 2019 (aux alentours de 18h40) un accident matériel a impliqué un poids lourd et une voiture au rond-point de Family Village (dans la zone Nord de Limoges). L’ensemble routier, qui venait de Grossereix, en direction de la RN520, a accroché une voiture en sortie de rond-point. Le côté gauche du véhicule a été arraché (portière, aile, etc …).

Le Poids lourd a continué sa route sans s’arrêter. Le conducteur du véhicule n’a pas pu repartir. Il a alors appelé le 17 pour signaler l’accident et le délit de fuite. Quelques minutes plus tard, les policiers ont effectués des recherches dans le secteur pour tenter de retrouver le camion, mais en vain.

« Bonne collaboration entre Police et Gendarmerie »

Le commissariat de Police de Limoges a alors communiqué l’info au COG (Centre Opérationnel de la Gendarmerie). La bonne collaboration entre les deux services a permis l’interpellation du chauffeur routier, à 19h15, à Bellac. Le chauffeur espagnol âgé de 44 ans a ensuite été ramené à Limoges ou il a été placé en garde à vue. Lors de son audition il a déclaré n’avoir « rien ressenti, ni vu l’accident ». Il a malgré tout reconnu l’accident.

Ce jeudi 3 janvier 2019, à 11h20, sa garde à vue a été levée. Le parquet a décidé le classement sans suite pour le délit de fuite. Ce sont maintenant les assurances qui vont s’arranger entres elles pour le constat.


, , , , ,

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée;Les champs obligatoires sont marqués par une étoile