29ème journée JeepElite : résumé de la victoire du CSP face à Boulazac ( 87/68 )

17 avril 2018 A la une Limoges CSP Sport


La course aux playoffs continue pour le CSP. Après une courte défaite à Chalon-sur-Saône, Limoges recevait le voisin Boulazac avec une victoire quasi obligatoire en ligne de mire.

A noter le premier match de JB Maille, blessé depuis le début de la saison et pour la première fois dans le groupe.

Un CSP qui tourne au diesel ( 47/33 )

La possession est blanche, Limoges défend bien et trouve Howard pour un premier shoot ouvert derrière la ligne. C’est dedans. Boulazac réagit vite en inscrivant ses deux premiers points par l’intermédiaire de Ebi. Le CSP poursuit son bon travail offensif, alternant le jeu sur les extérieurs et le travail dans la raquette. Mais la défense locale se relâche, et Boulazac en profite pour aligner quelques shoots à longue distance. Mais Limoges se remet vite dans la partie, trouvant une nouvelle fois Jaiteh dans la peinture. Après 5 minutes de jeu, le match s’équilibre et Boulazac mène 10/9. Mais le CSP retombe dans ses travers en perdant des ballons faciles et en ne convertissant pas ses systèmes. De l’autre côté, les joueurs de Boulazac jouent crânement leur chance, s’autorisant même le luxe de prendre quelques rebonds offensifs. Le CSP force ses shoots, mais heureusement la claquette de Morency vient convertir le shoot raté de Joyce. Gibson rentre pour prendre la mène. Bouteille trouve Hayes dans le corner à 3 points. Enorme shoot de l’arrière américain qui tombe dans le cercle et redonne l’avantage au CSP. Limoges va mieux, et Hayes est vite imité par Carter qui s’illustre lui aussi à 3 points. Boulazac est dans le dur dans cette fin de premier 1/4 temps, mais une faute au buzzer sur Drouault permet aux visiteurs de revenir à 1 petit point du CSP à la fin des 10 premières minutes.

Et le deuxième 1/4 temps démarre bien pour le CSP qui, sur une récupération de balle, lance Bouteille pour prendre 3 points d’avance. Mais Limoges n’arrive pas à enfoncer le clou, voyant toujours Boulazac dans le rétroviseur. Et c’est Bouteille qui enclenche la deuxième sur un shoot délicieux dans le corner. Limoges donne l’impression de jouer sur un faux rythme, et c’est encore une fois Kenny Hayes qui prend la place de dynamiteur en chef. Limoges accélère, Bouteille part dans son drive et termine sur un double-pas tranquille. Le CSP maîtrise son sujet, mais Boulazac reste à l’affût. Limoges est agressif dans la raquette, les rebonds offensifs sont blancs et Bouteille va chercher une nouvelle fois le cercle après un bon rebond. Le CSP joue bien, Boulazac est à l’offensive … Bouteille intercepte ! Il lance Howard qui termine sur un dunk qui soulève tout Beaublanc. Les visiteurs sont étouffés et Claude Bergeaud demande le temps mort. Un temps mort bénéfique pour les joueurs de Boulazac, Meacham ajoutant 3 points pour Boulazac dans la foulée. Mais il en fallait plus pour remettre en question le bon deuxième 1/4 temps du CSP, qui enchaîne les interceptions et les bonnes offensives. Bouteille puis Jaiteh s’illustrent, donnant 15 points d’avance à Limoges à une minute de la mi-temps. Tout va bien côté CSP, la réaction de Boulazac restant trop timide pour inquiéter Limoges avant la mi-temps. Après 20 minutes jouées, le CSP mène 47/33.

Limoges tranquillement ( 87/68 )

Boulazac démarre bien cette deuxième mi-temps, la défense de Boulazac malmène les systèmes limougeauds. Après 3 minutes de jeu dans le troisième 1/4 temps, le CSP n’a toujours pas marqué. La maladresse s’installe sur le parquet et le CSP doit réagir, voyant son avance fondre comme neige au soleil. Kyle Milling demande le temps mort, Mais Limoges n’est pas revenu des vestiaires. Boulazac continue sa remontada, revenant à 4 petits points des locaux. Le CSP est dans un très gros passage à vide. Et c’est le revenant Axel Bouteille qui relance Limoges sur un shoot derrière la ligne impressionnant malgré la bonne défense des visiteurs. Limoges va un peu mieux, s’appuyant sur des exploits individuels, comme celui de Kenny Hayes qui donne 2 points supplémentaires au CSP. Le souffle commence a manqué aux joueurs de Boulazac. Limoges intercepte des ballons, lançant quelques contres ravageurs, par l’intermédiaire de Conklin et Bouteille, très important ce soir. Le CSP reprend 13 points d’avance à 2 minutes de la fin du troisième 1/4 temps. Le rythme redescend, le match s’équilibre. Carter obtient deux lancers. C’est dedans. Il reste 10 minutes à jouer et Limoges mène 64/53.

Le quatrième 1/4 temps démarre comme le troisième : le CSP manque d’adresse et Boulazac revient petit à petit dans la rencontre. L’intensité limougeaude laisse à désirer depuis le retour des vestiaires, mais la prestation de Kenny Hayes permet une nouvelle fois au CSP de garder une avance confortable. C’est dans ce rythme bizarre que Joyce décide de prendre un shoot à 9 mètres qui tombe dans le cercle. Beaublanc se réveille et le CSP reprend sa marche en avant. La maladresse a changé de camp, et l’agressivité est de retour dans le rang des locaux. Conklin va chercher les rebonds et la faute dans la peinture adverse. Le ballon tourne bien entre les mains des joueurs limougeauds. Howard prend le shoot, derrière la ligne, une nouvelle fois avec réussite. Côté visiteurs, les ballons ne rentrent plus et les pertes du ballon se multiplient. Et le show Howard se poursuit : l’international français est en réussite, réussissant un nouveau shoot derrière la ligne Tout va bien côté CSP, Beaublanc se lève et Jaiteh écrase un nouveau dunk. L’occasion pour Kyle Milling de lancer JB Maille pour son premier match de la saison après sa grave blessure au genou. Limoges remporte une victoire importante dans la course aux playoffs 87/68 face à Boulazac.


Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée;Les champs obligatoires sont marqués par une étoile