27ème journée JeepElite : victoire du CSP contre Dijon ( 82/60 )

7 avril 2018 A la une Limoges CSP Sport


Après son déplacement infructueux du côté de Gravelines-Dunkerque plus tôt dans la semaine, le Limoges CSP recevait l’équipe de Dijon au Palais des Sports de Beaublanc pour un match capital dans la course aux playoffs.

Côté Limoges, Kyle Milling enregistrait le retour de William Howard.

Limoges est devant … mais Limoges doit faire plus ( 35/28 )

C’est un match sous haute tension qui démarre à Beaublanc face à une équipe dijonnaise qui reste sur une magnifique victoire contre Nanterre. Et c’est Dijon qui marque les premiers points de cette rencontre. Limoges répond rapidement par l’intermédiaire de Jaiteh, bien trouvé à l’intérieur par Carter. Le match est équilibré, les deux équipes ratant des shoots sur des positions intéressantes. Dijon défend bien, et le CSP ne trouve pas les solutions pour contourner le bloc dijonnais bien en place. Le CSP décide alors de poser des systèmes pour Carter, qui aligne deux triples coup sur coup. Ca va mieux pour Limoges qui met l’agressivité nécessaire pour prendre des rebonds dans la peinture de Dijon. Après 5 minutes de jeu Limoges mène 8/4. Mais Dijon profite de l’irrégularité limougeaude, recollant au score grâce à Brown. Et ce n’est pas l’arrivée de Samuels sur le parquet qui change quelque chose, l’intérieur du CSP est recherché, mais la réussite n’est pas au rendez-vous pour le pivot local. Heureusement pour Limoges, l’adresse dijonnaise laisse à désirer. Côté Limoges, l’efficacité n’est toujours pas là pour les joueurs locaux qui s’en remettent à des lancers francs pour ajouter quelques points. A la fin du premier 1/4 temps, le CSP et la JDA se quittent sur le score de 14/14.

Le deuxième 1/4 temps démarre et c’est Limoges qui ouvre le score en premier. Mais Dijon réagit vite, avec un shoot de son capitaine Axel Julien derrière la ligne. Un autre Axel s’illustre, côté CSP cette fois : Bouteille est lui aussi derrière la ligne, il ajuste un shoot longue distance qui tombe dans le cercle et qui fait du bien au jeune limougeaud. La défense dijonnaise se relâche, et le CSP trouve des failles dans le back-door. Mais les visiteurs ne se laissent pas distancer, recollant une nouvelle fois au score. Le match est toujours très équilibré, les shoots s’ouvrent pour Limoges, mais les blancs ne convertissent pas ces occasions en or d’aggraver le score. La balle tourne bien côté CSP, et Bouteille finalise une belle action collective. Limoges mène 27/23 à 4 minutes de la fin de la 1ère mi-temps. Laurent Legname demande le temps mort. Mais le CSP poursuit sa pression, et l’interception de Jaiteh sur la remise en jeu dijonnaise donne encore un peu plus d’élan à Beaublanc. Côté Dijon, c’est encore Axel Julien qui redonne de l’espoir aux visiteurs sur un nouveau shoot longue distance. Mais Dijon perd des ballons, beaucoup trop de ballons, et le CSP met en place des contres express qui permettent à Limoges de prendre quelques distances avec 6 points d’avance à 2 minutes de la fin du deuxième 1/4 temps. Les locaux prennent le dessus physiquement, comme sur cette claquette offensive de Conklin qui tombe dans le cercle. Dijon fait preuve de courage, mais c’est bien Limoges qui termine cette première mi-temps devant en menant 36/28.

Le CSP passe la deuxième ( 82/60 )

La deuxième mi-temps démarre bien pour Limoges grâce à Carter qui inscrit un nouveau shoot à 3 points compliqué. Alors que ce troisième 1/4 temps démarre bien Limoges, Kyle Milling conteste une décision des arbitres … Faute technique pour le coach limougeaud ! Mais Dijon n’en profite pas, et c’est même le CSP qui reprend sa marche en avant par l’intermédiaire de Conklin qui inscrit deux paniers rageurs coup sur coup. Limoges prend 10 points d’avance et Jaiteh fait un gros travail dans la peinture. Le CSP va bien, mais Dijon réussit des exploits, comme sur ce shoot à 3 points de Brown qui tombe dans le cercle. Beaublanc pousse et Joyce trouve une nouvelle fois Carter seul dans le corner qui ajuste son shoot dans un fauteuil. Le CSP a enfin retrouvé le shooter Euroleague tant attendu lors de la signature de Josh Carter. Dijon n’y est plus et déjoue complètement dans ce troisième 1/4 temps. Limoges enchaîne les actions offensives intéressantes, plaçant Samuels en position favorable pour un shoot au poste facile. Le rouleau compresseur du CSP est en marche. Howard place un contre énorme en défense, le ballon départ de l’autre côté, Hayes est derrière la ligne des 3 points … C’est dedans ! Ca va vite, très vite côté Limoges. Les ballons ne rentrent plus pour les dijonnais, et le show Hayes continue avec un nouveau triple bonifié par une faute. Il reste 10 minutes à jouer et le CSP mène 58/46.

Le quatrième 1/4 temps démarre comme le troisième s’est terminé. Le ballon circule bien entre les joueurs locaux, et Morency est trouvé seul dans le corner à 3 points pour un nouveau shoot bien réalisé. L’avance de Limoges est importante et Dijon est dans un énorme passage à vide. Les shoots ne rentrent plus, les rebonds tombent dans les mains des locaux. Il ne manquait plus que Samardo Samuels, un peu en retrait en début de partie. L’intérieur du CSP se réveille et écrase un dunk monumental sur le pauvre cercle du Palais des Sports. Le CSP gère tranquillement face à une équipe dijonnaise qui n’est pas revenu des vestiaires. Il reste 6 minutes à jouer et Limoges mène 63/48. Tout se passe pour le mieux à Beaublanc, notamment par l’intermédiaire d’un Axel Bouteille retrouvé, réalisant son meilleur match depuis plusieurs mois. La défense de la JDA prend complètement l’eau et Laurent Legname demande le temps mort avant d’entamer le money time. Limoges est impressionnant en deuxième mi-temps, que ce soit défensivement ou offensivement. Que ce soit sur les postes extérieurs ou à l’intérieur avec Samuels et Conklin, le CSP maîtrise son sujet. Le CSP remporte ce match importantissime dans la course aux playoffs 82/60.

 

 


Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée;Les champs obligatoires sont marqués par une étoile