21ème journée JeepElite : défaite du CSP contre Châlons-Reims ( 66/81 )

3 mars 2018 A la une Limoges CSP Sport


La nouvelle JeepElite débarquait au Palais des Sports de Beaublanc ! Après une longue coupure ( notamment avec les fenêtres internationales ), le CSP recevait Châlons-Reims à l’occasion de la 21ème journée.

Côté Limoges, l’attraction principale est sur le banc de touche au coup d’envoi de ce match, avec la présence du nouvel intérieur limougeaud, Samardo Samuels.

La machine CSP calle au démarrage ( 29/41 )

Et on sent sur la première offensive des visiteurs que le CSP est bien en place défensivement. Châlons-Reims ne trouve pas la solution, alors que Limoges convertit ses attaques, notamment sur la première banderille à 3 points de Hayes qui tombe dans le cercle : le CSP mène rapidement 6/0. Jaiteh va chercher les rebonds offensifs dans la peinture adverse, l’agressivité est bonne. Le passage à vide châlonnais s’estompe et le CCRB revient à 2 points du CSP après 3 minutes de jeu. Kenny Hayes en profite alors pour placer une de ses accélérations dont il a le secret, ça fait 2 points de plus. Limoges est bien, mis à part les tentatives approximatives de Josh Carter. Heureusement, Joyce ajuste à 9 mètres. Le match s’équilibre et les équipes se répondent coup pour coup. La défense locale se relâche et le CCRB recolle à 3 minutes de la fin du premier 1/4 temps. Kyle Milling lance alors Samardo Samuels pour ses premières minutes dans la JeepElite. Limoges est dans le dur, les châlonnais accélère et trouvent des espaces. Temps mort demandé par Milling. Le CSP n’y arrive plus pendant que Châlons-Reims poursuit ses bonnes séquences. Samuels apporte un second souffle dans la raquette, provoquant les fautes des visiteurs, l’occasion pour lui d’inscrire ses premiers points sous les couleurs de Limoges. On approche de la fin du premier 1/4 temps … Ulmer prend le shoot dans le corner au buzzer … C’est dedans ! Châlons-Reims mène 19/18 après les 10 premières minutes de jeu.

Le deuxième 1/4 temps reprend sur le parquet de Beaublanc, est les approximations limougeaudes sont toujours là, avec une perte de balle sur la première possession des locaux. Et le CCRB enchaîne les points ! On attend la réaction du CSP, mais Bouteille ne convertit toujours pas son shoot, et Limoges à 7 points de retard. Jaiteh fait son retour sur le terrain et redonne du souffle aux attaques blanches. Mais Châlons-Reims poursuit sa marche en avant avec une insolente réussite sur les shoots derrière la ligne des 3 points. Ca discute beaucoup entre les joueurs limougeauds qui n’arrivent plus à défendre correctement. Et c’est encore côté châlonnais que les actions se concrétisent avec un nouveau shoot longue distance réussit : Limoge est mené de 11 points à 5 minutes de la mi-temps. Beaublanc commence à gronder, le CSP n’a inscrit que 3 points en 7 minutes de jeu dans le deuxième 1/4 temps. Heureusement le CCRB s’essouffle un peu, et Limoges obtient des lancers. Mais le passage à vide des châlonnais est de courte durée, les artilleurs bleus reprennent du service, redonnant 12 points d’avance aux visiteurs. Limoges va mal, moment où Carter sort enfin de sa boîte pour réussir un shoot derrière la ligne des 3 points. Le CSP va un peu mieux, mais le CCRB ne lâche rien, avec un excellent 6/11 à 3 points après 19 minutes de jeu. On est à quelques secondes de la mi-temps, la dernière possession est pour le CSP … Gibson prend la mène … il déclenche son drive … Raté ! Limoges est mené 41/29 à la mi-temps.

Une réaction trop ( très ) timide ( 66/81 )

Et la deuxième mi-temps repart sous de meilleurs hospices pour le CSP qui, par l’intermédiaire de Kenny Hayes, trouve la solution à longue distance. Et Limoges démarre très fort, enchaînant par une contre-attaque éclair qui se termine sur un dunk de Conklin. Le CSP revient à 7 points du CCRB. Les locaux remettent de l’intensité des deux côtés du parquet, mais Pitard relance Châlons-Reims. Après une entame de 1/4 temps canon, Limoges retombe dans ses travers avec de nouvelles pertes de balles.Jaiteh sonne alors la révolte, écrasant le ballon dans le cercle après une bonne action collective. Le rythme retombe côté CCRB et la maladresse gagne les rangs des visiteurs pendant que le Palais des Sports pousse son équipe. Le ballon tourne bien et les systèmes se terminent favorablement. Hayes est trouvé dans le corner à 3 points … C’est dedans ! Limoges revient à 10 points de Châlons-Reims à 15 minutes de la fin du match. Les châlonnais sont courageux, ne cédant pas de terrain sous la pression limougeaude. Et c’est encore Hayes sur un drive ravageur qui ajoute deux points dans l’escarcelle locale. Mais les bonnes actions locales sont minces, alors que Châlons-Reims reprend 15 points d’avance. Milling demande le temps mort et Beaublanc tremble sous les sifflets. Les actions se suivent et se ressemblent : le CSP défend mal, Châlons-Reims ajuste à 3 points et Limoges ne trouve plus le cercle. A la fin du troisième 1/4 temps, le CSP est mené de 14 points.

Et malheureusement le CCRB a décidé de faire mal à Limoges. Hermansson est encore présent à 3 points pour un shoot délicieux qui donne 17 points d’avance à Châlons-Reims. C’est une nouvelle fois Hayes qui essaye de donner de l’espoir aux limougeauds. L’américain prend les choses en mains et dépose le ballon dans le cercle, obtenant la faute supplémentaire. Le CSP tente d’accélérer. Châlons-Reims est dans le dur, pendant que Hayes poursuit son show. La tension monte et on sent la pression sur les deux équipes … Châlons-Reims peut faire le break définitivement. Limoges peut revenir et mettre le doute aux visiteurs … Et ce soir la star, c’est encore Hayes, qui fait un travail exceptionnel, ramenant à presque lui seul le CSP à 7 petits points de Châlons-Reims. Mais le CCRB ne craque pas et resserre sa défense, retrouvant également de l’adresse offensive. Le CSP essaye de revenir dans la partie, mais les locaux forcent trop leurs offensives. Les shoots se crispent, et le ballon fuit le panier. De l’autre côté, Romain Duport continue de s’éclater en réalisant un nouveau coup de maître à 3 points. L’ancien limougeaud montre ce dont il est capable à son ancien public. Le CSP n’y est plus du tout, Pitard rentre dans la défense comme un couteau dans du beurre est inscrit deux points de plus pour Châlons-Reims. Limoges s’incline 66/81 sous les sifflets de Beaublanc.


Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée;Les champs obligatoires sont marqués par une étoile