200 personnes en soutien aux migrants

6 octobre 2019 A la une


Samedi 5 octobre 2019, 200 personnes ont manifesté, devant la préfecture de Haute-Vienne à Limoges, en soutien aux migrants. A l’appel de Chabatz d’Entrar (collectif de soutien aux migrants) le cortège s’est ensuite élancé dans les rues du centre-ville pour sensibiliser le grand public, car 90 personnes, en situation irrégulière, qui logent dans le squat de l’avenue de la Libération vont être expulsés.

Depuis plusieurs mois le collectif Chabatz d’entrar dénonce une situation préoccupante à Limoges. Une centaine de migrants (dont une vingtaine d’enfants) est installé au 4 bis de l’avenue de la Révolution (dans d’anciens locaux industriels) encadré par des membres du collectif. Leur expulsion est programmée le vendredi 11 octobre par la préfecture de Haute-Vienne.

Pour le collectif « une centaine de personnes risquent de se retrouver à la rue, il faut anticiper cette situation et se remettre autour d’une table afin de trouver des solutions. Le collectif a les moyens de proposer des solutions (des places d’accueil) en nombre suffisant dans la région, mais les pouvoirs publics et les collectivités ne le font pas. Il n’y a pas de crise des migrants mais une crise de l’accueil et de la solidarité ».

« Une nouvelle manifestation devant la Cité Judiciaire »

Les manifestants se retrouveront vendredi 11 octobre 2019 à 10h devant la Cité Judiciaire, au moment ou l’audience du tribunal de grande instance (TGI), décidera de l’expulsion de cette centaine de migrants. La grande question sera de savoir : ou les familles seront placées ?


Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée;Les champs obligatoires sont marqués par une étoile