Un cas de rougeole détecté au CHU de Limoges

12 février 2018 A la une


Au début du mois de février 2018, un cas de rougeole a été diagnostiqué au CHU de Limoges. Le patient a reçu un traitement adéquat. les médecins ont immédiatement vérifié qu’il ne présentait aucune infection pulmonaire.

Après 24h d’observation le patient a pu regagner son domicile.

Une épidémie de rougeole touche actuellement la Nouvelle-Aquitaine. 213 cas ont été recensé depuis le mois de Novembre 2017. 57 hospitalisations ont été nécessaires. 2 départements sont particulièrement touchés : la Gironde et la Vienne. (mais aussi quelques cas en Charente-Maritime, Deux-sèvres, Dordogne, Landes est Pyrénées-Atlantique).

« Une maladie hautement contagieuse »

La rougeole est une maladie hautement contagieuse à prendre au sérieux! Elle peut nécessiter une hospitalisation et entraîner des complications neurologiques graves pouvant aller jusqu’au décès. (Entre 2008 et 2012, une importante épidémie de rougeole a atteint plus de 24 000 personnes, causant plus de 30 complications neurologiques graves et 10 décès en France).

Comment s’en protéger ?

La grande majorité des personnes touchées par l’épidémie actuelle n’étaient pas vaccinées. La couverture vaccinale en Nouvelle Aquitaine est insuffisante pour faire face à cette épidémie. Il est urgent de vérifier sa vaccination (2 doses sont nécessaires pour être protégé).

Ce vaccin contre la rougeole, les oreillers et la rubéole est recommandé dès la petite enfance à 12 et 18 mois, mais peut être rattrapé à tout âge.

Quels sont les symptômes ?

Les symptômes peuvent commencer à tout moment de 7 à 18 jours après avoir été en contact avec la personne atteinte de rougeole. Au début la rougeole ressemble à un rhume. Une toux, une fièvre supérieure à 38,5 degrés, le nez qui coule et des yeux rouges-larmoyants sont courants. Quelques jours plus tard, des boutons rouges apparaissent sur le visage, puis se répandent sur le reste du corps.

Au moindre symptôme :

Consultez au plus vitre votre médecin traitant! Portez un masque par mesure de prévention.


, ,

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée;Les champs obligatoires sont marqués par une étoile