Lost in Limoges est un gouffre financier : 1 mois pour trouver des financeurs

13 septembre 2017 A la une


Lost in Limoges, version 2017, est une nouvelle fois déficitaire : ce mercredi 13 septembre, la chambre civile du tribunal de grande instance de Limoges a examiné la situation financière du festival. La première édition de 2016 avait débouchée à des dettes avoisinants les 400 000€. L’association qui gère l’événement comptait sur l’édition de 2017 pour renflouer les caisses mais cela n’a pas été la cas.

Le festival n’a jamais réussi à trouver « sa vitesse de croisière », malgré la bonne volonté des organisateurs le public n’a jamais répondu en masse présent. Le site présentait tous les avantages d’un vrai festival, les bénévoles étaient plus que jamais mobilisés pour faire de cet événement une grande fête. « Un festival de référence ». Mais voila, le côté financier n’a pas suivi. Trop de dépenses, des artistes trop chers etc …

« 1 mois pour sauver le Festival »

Un délai de 1 mois a été donné aux responsables du festival pour trouver de nouveaux financeurs. En juillet le festival a attiré 7000 spectateurs alors que le seuil de rentabilité était fixé à 8500. L’association comptait sur cette seconde édition pour payer les dettes, de plus de 400 000€, de la première édition.

Dernière chance donc maintenant pour Lost in Limoges avant d’être liquidée. Le tribunal a donné comme délai le 25 octobre prochain.


, , ,

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée;Les champs obligatoires sont marqués par une étoile