Le maire de limoges en croisade pour défendre le désenclavement de Limoges

14 novembre 2017 A la une


Emile Roger Lombertie, maire de Limoges, joue actuellement les VIP  à Paris, pour défendre le désenclavement de la ville de Limoges. Depuis le début de la semaine il enchaine les réunions et les rencontres afin de montrer que Limoges a besoin, pour sa survie, d’être désenclaver par la route, l’aérien et le rail.

Le maire a été reçu, le lundi 12 novembre 2017, par l’Observatoire de l’environnement et du cadre de vie urbaine, association de maires et de députés avec un seul but : le désenclavement de la ville. Demain Emile Roger Lombertie défendra son projet auprès du du chef de Pôle Ecologie, Transport, énergie, logement du cabinet du premier ministre et jeudi matin, auprès du ministre de la cohésion des territoires.

A la demande de Patrick Vignal, président de l’Observatoire, qui veut faire des centres-villes la grande cause nationale, le maire de Limoges a pu apporter son témoignage sur la revitalisation du centre-ville de Limoges.

« 3 sujets importants : le rail, la route et l’aérien »

Mercredi le maire sera reçu par la cabinet du premier ministre afin d’aborder trois sujets importants :  la modernisation de la ligne POLT, la nécessité d’une ligne aérienne Limoges-Paris et la mise à 2X2 voies de la RN 147 entre Limoges et Poitiers.

Jeudi matin, le maire plaidera en faveur de la loi Pinel qui permet de régénérer le logement en centre-ville mais aussi pour le maintien des APL qui offrent une capacité d’autofinancement aux bailleurs sociaux et pour le maintien des emplois aidés qui permettent d’animer la politique de la ville dans les 9 quartiers prioritaires de Limoges.


, , ,

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée;Les champs obligatoires sont marqués par une étoile