Incompréhension et colère de Jean-Claude Leblois sur l’aménagement de la RN 147

12 janvier 2018 A la une


C’est l’incompréhension et la colère pour Jean-Claude Leblois, président du Conseil départemental de la Haute-Vienne, après la déclaration du préfet de Région Didier Lallement concernant le financement de la mise à 2×2 voies de la RN 147.

L’Etat ne donnera pas d’argent supplémentaire pour l’axe entre Limoges et Poitiers.

Jean-Claude Leblois s’insurge contre les propos tenus par le Préfet de Région, Didier Lallement, annonçant que l’Etat ne fera pas d’effort supplémentaire pour améliorer les conditions de circulation entre Limoges et Poitiers. Ces propos vont à l’encontre de ceux tenus par le premier ministre Edouard Philippe.

« Désenclaver le territoire »

Le président du Conseil départemental de la Haute-Vienne s’étonne de ces déclarations alors même que les discussions sur la clause de revoyure du Contrat de Plan Etat-Région devant intervenir cette année n’ont pas été ouvertes. Il souligne que, par courrier en date du 9 janvier, le Premier Ministre a acté la nécessité de désenclaver le territoire haut-viennois et lui a indiqué qu’il saisissait la Ministre des Transports pour qu’elle « l’informe directement de l’avancement de la réflexion qu’elle mène sur ce dossier ».

« Pas de remise en cause possible »

Deuxième financer des opérations prévues pour la période 2015-2020 sur cette route nationale, Jean-Claude Leblois réaffirme l’engagement du département de la Haute-Vienne en faveur de cet axe majeur du territoire et n’acceptera pas une énième remise en cause de son financement par l’état alors même que le Contrat de plan 2015-2020 l’avait enfin relancée.


, ,

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée;Les champs obligatoires sont marqués par une étoile